ClassNeo495 au Colloque Internationnal Handivoile

IMG_7317

Coques en Stock participait en tant qu’exposant, du 19 au 21 Octobre à Mèze. Le Chantier avait invité la ClassNeo495 sur son stand avec  2 Neo495, un sur l’eau et le Neo495 « Coeur Vaillant » de l’association à terre sur la zone d’exposition 

Patrice Renou, Jaugeur de la ClassNeo495  représentait l’association Nationale de Classe Neo495 : « nous avons fait de belles rencontres, surtout pour moi, découvrant ce monde débordant d’énergie et d’enthousiasme. Avec le passage pour les essais sur le Néo 495 de coureurs connus comme Damien Seguin ou en devenir  comme Ange Margaron et Raphaël Bizeux mais aussi une association NormHandiMer de Fécamp, un commandant de l’armée qui s’occupe des blessés de guerre et des présidents de ligue
Les pratiques voile handivalide représentent en France 314 clubs et plus de 16 000 personnes accueillies en 2016. D’autres pays ont une pratique bien développée, par contre il en reste où cette pratique est faible voir inexistante. Vitrine et graal suprème pour des compétiteurs, les jeux paralympiques ne veront plus de voile en 2020 à Tokyo. Cette décision de l’International Paralympique Committee doit être inversée pour 2024 avec la perspective entre autre de la candidature de Paris.
Ce colloque international des pratiques voile handivalide a été organisé pour collecter et faire partager toutes les bonnes expériences, proposer des solutions aux diverses problématiques de l’accueil, l’encadrement des personnes en situaion de handicap en voile : matériel, communication, pédagogie, adaptations diverses, …Une partie était consacrée aussi à la présentation des matériels adaptés avec probablement possibilité de test.
Pendant ce colloque nous avons eut les interventions de grands noms de l’handivoile, tels que Damien Seguin, double champion paralymplique, Thierry Porey, entraineur de l’équipe de France, Massimon Dinghe, manager de l’hanvivoile à World Sailing, ou encorele Commandant Duval du Centre National des Sports de la Défense.

Des thématiques de l’handivoile, du développement pratique, à la formation, à l’accéssibilité du matériel, jusqu’au sportif et au haut niveau ont été abordés. Nous avons eut parfois des témoignages forts et émouvants comme celui de Benoît Galinoux qui nous a fait monter les larmes aux yeux hier.

 

Leave a comment